. .

 | 
 

 Laccueil de la famille et visiteur du malade

         
Admin
Admin
avatar

: 159
: 45
: 19/10/2007


:

: Laccueil de la famille et visiteur du malade    5 - 18:44

Laccueil de la famille et visiteur du malade :
Le malade est attach un ensemble famille et des organismes socioprofessionnels par des liens parfois trs sensibles, il faut donc penser dune manire constante et permanente a la famille.
Chaque famille une manire dexprimer ces souffrances pnibles, la secrtaire mdical la rigueur, lagent daccueil doit avoir une attitude et de manires supportable, humanitaires et comprhension avec des paroles rassurantes peut faire inspirer la confiance total aux parents du malade ainsi que les visiteurs, les mettra en pleine confiance et cela par des simples gestes tel :
- un sourire, des mots doux
- une orientation mme verbale vers les diffrentes destinations.
- les assister et partages avec eux les douleurs pnibles et souffrantes.
- Les respecter quelque soient leurs situation et leurs manires.
La secrtaire mdicale doit tre capable dassumer et rassurer la famille qui souffre moralement surtout les visiteurs dans la majorit des cas sont impatients et qui bougent trop et avec curiosit davoir le minimum de renseignements sur leur malade, alors la secrtaire mdicale et lquipe soignante doivent tre au courant de tout ce qui concerne le malade sur sont tat civil , tat de sant c'est--dire doivent tre bien inform , ce qui leur permettra daider le malade , sa famille et son entourage en cas de besoins.
5) Laccueil dans la structure dinformation et de tlcommunication :
Le service dinformation est un service qui fait partie du bureau des entres son rle est de faire liaison avec les services dadministration et les structures sanitaire, dabord lquipe concern (charg de ces taches) doit tre inform de tout !, pour quelle puisse informer les autres que ce soit de lquipe sanitaire ou ceux qui sont du milieu extrieur tout en respectant le secret professionnel.
Le service de tlcommunication est un service a part (service standard) ou des ligne tlphoniques seront la disposition du patient et sa famille, parfois est autoriser davoir une ligne tlphonique fax et des micro-ordinateurs relies avec Internet est cela dpend des structures sanitaire et sa capacit daccueil, selon lendroit gographique.
Le tlphone est un outil essentiel dans lhpital son but de :
- information.
- Prise de rendez vous
- Relation soignante soigne.
- Rassurer une famille qui est a distance (habite une autre wilaya, commune etc.)
- Facilitera linformation avec un temps rapide.
- Rendre un service la population.
- Prendre des rendez vous pour le malade avec les autres tablissement sanitaire spcialis en dehors de la wilaya.
- Relier le patient (malade) avec sa famille a titre externe.
- Le tlphone est un moyen essentiel pour le malade et lquipe soignant surtout dans lhpital, mais non pas comme moyen de connaissance avec dautre gents qui sont inutile par fois ou dans la majorit du temps le tlphone de lhpital est occup cest grave de notre part, le tlphone est rserv uniquement pour le malade on cherchant son bien sans oublier.
- Que le tlphone est un objet de valeur et qui participe laccueil du patient ou de son entourage et a travers le tlphone les gents peuvent nous jug derrire cet outil est un tre humain, duque, sage, discipline, comprhensif, serviables..etc.
Toutes ces qualits positives doivent tre prsentes dans lesprit de cet tre humain.
Secteur sanitaire de metlili
Structure sanitaire
* message tlphonique *








Destin M :



Reu le :. . Heurs.




<table cellSpacing=0 cellPadding=0 align=left><tr><td style="BORDER-RIGHT: #ece9d8; BORDER-TOP: #ece9d8; BORDER-LEFT: #ece9d8; BORDER-BOTTOM: #ece9d8; BACKGROUND-COLOR: transparent" width=191 height=12></TD></TR>
<tr><td style="BORDER-RIGHT: #ece9d8; BORDER-TOP: #ece9d8; BORDER-LEFT: #ece9d8; BORDER-BOTTOM: #ece9d8; BACKGROUND-COLOR: transparent"></TD>
<td style="BORDER-RIGHT: black 0.75pt solid; BORDER-TOP: black 0.75pt solid; BACKGROUND: white; VERTICAL-ALIGN: top; BORDER-LEFT: black 0.75pt solid; BORDER-BOTTOM: black 0.75pt solid" width=238 bgColor=white height=42>
<table cellSpacing=0 cellPadding=0 width="100%"><tr><td style="BORDER-RIGHT: #ece9d8; BORDER-TOP: #ece9d8; BORDER-LEFT: #ece9d8; BORDER-BOTTOM: #ece9d8; BACKGROUND-COLOR: transparent">
EN VOTRE ABSENCE
</TD></TR></TABLE></TD></TR></TABLE>







Monsieur : .



De :



N de tlphone :



Vous appel au sujet de : ..



Il vous rappellera le : ..



Il dsir rponse, rappeler le : .. ..





Signature












Chapitre 2

1) PSYCHOLOGIE DU MALADE :
a) Dfinition : la psychologie est une science (mthode) qui regroupe plusieurs techniques praticables en vers ltre humain pas facile de convaincre le patient et davoir des renseignement suffisants de sa part, pour attirer ce dernier en vers vous il faut le prparer et choisir le moment voulu, de le mettre maniable et plus confiant en vers vous, pour tudier son esprit il faut vraiment tre psychologue est elle ? Par des mthodes et des comportement positifs acceptables.

b) La psychologie humaine a pour objet : ltude de lhumain dans la double perspective de ces comportements et de ces conduites dun prt de son tat de conscience dautre part sans oublier que cette tude dpend de plusieurs facteurs tel que !
- lage, le sexe, milieu de vie, le niveau de vie.
- Facteur socioconomique et professionnel.
C'est--dire il y a des moments favorables de procder une tel tude ou enqute.
A) cest quoi lhpital aux yeux du malade :
Pour le malade, aller a lhpital est un vnement important, la dcision dhospitalisation nest prise habituellement quen cas de maladie grave, si ltat du malade exige des soins qui ne peuvent tre prodigues a domicile, ou si tous les traitements entrepris ont chou.
Ces conditions sajoutent la sensibilit particulire et la diminution de la rsistance cre par la maladie.
Lhpital est devenu un lieu de traitement utilis par toutes les couches de la socit, donc il apparat comme le meilleur recours pour sassurer contre la maladie, ce qui entrane un fort sentiment de scurit, les malades le considrent davantage comme un lieu ou leur scurit est assur que comme un cadre physique ou doivent accomplir des taches dtermins.
-Comportement du malade lhpital :
Lindividu hospitalis quelque soit son statut devient un enfants soumis pour sa pathologie une autorit suprieure dont il dpend, lui abandonnent tout initiative, toute dcision qui doit il obir, de lui est il par sa prsence dans lobligation de recevoir traitement et soins .
B) Les besoins du malade lhpital :
Quand un malade arrive lhpital, il apporte non seulement les changements psychologiques par sa maladie et tous les problmes quelle cre dans sa vie, mais aussi les ides quil se fait sa crainte et son point de vue personnel de lhpital, et son arriv il souhaite tre rassur, soulag de la souffrance physique et bien entendu traite :
- rle psychologique du personnel soignant, il consiste a porter une aide morale approprie aux besoin du malade.
- Dtre trait en tant que personne.
- Davoir la possibilit dexprimer ses sentiments et dextrioriser ses penss profondes de faon les librer de leurs anxits et rduire les tensions qui les troublent pour faire exprimer sont pour le malade quelque chose de psychothrapeutique par des manires saines qui permettront de convaincre le malade par le soulagement que procure le fait dtre cout.
- De respecter sa personnalit (soit libre) dans ces pens et laisser le temps suffisant pour quil doit.
- Respecter aussi ses sentiments.
- Lattente dune certaine comprhension.
- Le besoin de confiance savoir que tout ce que est dit aux personnels soignants concernant ces difficults personnelles et sa vie prive doit garder confidence et secrtement.
- Pouvoir laccepter tel quil est non tel que nous souhaitons quil soit.
Le patient a besoin de 14 besoins qui sont comme suit daprs HEDERSON VERGINIA :
1- Respirer.
2- Boire et manger.
3- Eliminer.
4- Se mouvoir et se maintenir dans une position convenable.
5- Dormir et se reposer.
6- Shabiller et se dshabiller.
7- Maintenir la temprature du corps dans les limites normal.
8- Etre propre et protger ses tguments.
9- Eviter le danger.
10- Communiquer avec ses semblables.
11- Pratiquer sa religion ou agir selon ses croyances.
12- Soccuper de faon se rendre utile.
13- Se recre.

14- Apprendre. : :
    
    http://metlili.mam9.com
 
Laccueil de la famille et visiteur du malade
          
1 1
 
-
» sans famille hector malot
» la terre est malade......

:
 :: 
-