. .

 | 
 

 Le traitement interceptif

         
Admin
Admin
avatar

: 159
: 45
: 19/10/2007


:

: Le traitement interceptif    27 - 1:07

v Le traitement interceptif : consiste faire des meulages proximaux des canines temporaires avec la mise en place dun arc lingual passif. La correction aura lieu lors de lvolution dentaire des secteurs latraux.
Arc lingual passif meulages proximaux des canines, 1res M,
2mes M temporaires
A-2/ DDM faible et non transitoire :
- lencombrement est de lordre de 4mm.
- des clichs retro-alvolaires pris avec la technique dite long cone sont utiliss pour mesurer le diamtre msio-distale des molaires non volues sur larcade.
v Le traitement interceptif : consiste utiliser le lee way espace qui peut tre conserv en empchant la drive msiale physiologique des premires molaires permanentes. Cependant et paralllement, il faut examiner les relations antropostrieurs des faces distales des deuximes molaires temporaires dites le plan terminal , dont sa qualit permet dtablir le pronostic dvolution en cl I. ce plan terminal peut tre droit ou prsenter soit une marche distal soit une marche msiale.
Si les premires molaires sont dans une relation favorable (le plan termi nal est droit), linterception consiste maintenir leur position par des arcs palatins ou linguaux et dans ce cas le maintien de 36 et 46 implique pour retrouver une cl I le recul de 16 et 26 avec une mcanique qui sera mise en place par la suite. il va se crer un encombrement postrieur ncessitant la germectomie ultrieur des dents de sagesse.
Larc palatin
Larc de Nance
Plaque de cetlin plaque infrieure de Schwarz
(Pour la distalisation molaire)
Si le plan terminal prsente une marche distal : les rapports voluent en cl II. si lon maintient 36 et 46, il faut distaler les molaires suprieurs dune quantit plus importante que dans le cas prcdent.
Si le plan terminal prsentant une marche msiale ne pose pas de problme car son volution se fera obligatoirement en cl I.
A-3/ DDM antrieur important :
- lencombrement est suprieur 5mm.
- linterception se fait par des extractions dites programmes ou pilotes ou guides des dents temporaires aboutissant lextraction des premires prmolaires permanentes , linterception sera faite sans appareillage. Elle a pour but de rduire le traitement ultrieur, et elle permet un alignement spontan des incisives permanentes et un guidage des squences druption.
Ø Indications des extractions pilotes :
Signes dentaires :
- encombrement antrieur trs prononc.
- Dnudation antrieure au niveau dune incisive centrale infrieur.
- Expulsion prcoce dune ou plusieurs canines temporaires.
- Dviation du point inter incisif.
- DDM trs importante, avec si possible germes de DDS visible au moment de lexamen
Signes occlusaux :
- cl I ou volution vers les rapports de cl I des PM.
- Recouvrement incisif normal ou diminu.
- Peu ou pas de supraclusie sauf cas particuliers.
Signes faciaux :
Profil convexe, pas de dsquilibre squelettique important.
Ø Contre indications des extractions pilotes :
- Cl II squelettique.
- DDM faible et transitoire.
- Type hypo divergent vertical ou type hypo divergent svre : on prfre extraire plus postrieurement.
Ø Inconvnients :
Ø Difficult destimation de la morphologie et de la largeur des 2 PM et de la prsence ou non des germes de DDS.
Ø Lextraction des canines limine le support de la DV ce qui accentue le recouvrement incisif par une linguoversion des incisives infrieurs.
Ø En fin de pilotage, le diastme peut tre encore insuffisant pour les canines malgr les extractions en fonction dune migration msiale excessive des secteurs latraux particulirement au maxillaire.
Impacte psychologique : plusieurs squences successives dextraction.
Ø Avantages :ils sont dordre esthtique et sociologique :
- ils permettent un alignement spontan des incisives sans appareillage.
- lutilisation des forces naturelles druption raccourci et simplifie la phase mcanique terminale.
- Lquilibre musculaire labio-jugal provoque un repositionnement des incisives.
Ø Description de la mthode :
1/Premire dcision : lextraction des canines de lait ayant peine commenc la rsorption de leurs racines, a pour consquence un retard druption des dents de remplacement ; permettant un alignement spontan des incisives avec lquilibre musculaire labio-jugal, et provoquer la squence druption (4 /3 /5).
2/Deuxime dcision : extraction des premires molaires de lait ayant fait les deux tiers de leur rsorption, qui a pour effet dacclrer lruption des premires prmolaires et favoriser donc la squence druption (4/3/5).
3/Troisime dcision : irrversible ; il faut rvaluer le dficit despace. Cette troisime dcision consiste en lextraction des premires prmolaires. Ceci va provoquer un changement dans la direction druption des dents collatrales se faisant vers le site dextraction.
4/Quatrime dcision : extraction des deuximes molaires temporaires .cette dcision ninterviendra que si les canines sont en occlusion idale et la rsorption aura atteint les deux tiers de la hauteur radiculaire ; la migration des premires molaires permanentes doit permettre la fermeture des espaces rsiduels et ltablissement dune occlusion de cl I dangle.
5/Cinquime dcision : nous utiliserons un appareillage multiattache, soit aux deux arcades, soit a la seule mandibule ; distins corriger des relations lgres, espaces rsiduels, divergence des axes dentaires.
B/ dysharmonies dento-maxillaires secondaires (tiologique) :
B-1/Linguoversion des incisives mandibulaires :
Cette linguoversion va provoquer :
- un encombrement antrieur.
- et souvent un surplomb vertical excessive.
Ltiologie est souvent la succion de la lvre infrieure ou dun doigt, et le diagnostic est la fois clinique et cphalomtrique.
v Le traitement interceptif : consiste supprimer ltiologie grce un lip bumper : il libre les incisives de la pression musculaire de lorbiculaires des lvres et provoque un redressement spontan de ces dents grce la pousse linguale.
en cas de supraclusion, il faut ajouter au maxillaire un plan de surlvation pour favoriser lgression normale des procs alvolaires infro-latraux.
B-2/ dviation des points incisifs :
La perte de la correspondance des milieux incisifs provoquera un encombrement du cot de la dviation, avec manque de place pour la canine permanente.
Ltiologie est due la perte asymtrique dune canine temporaire.
v Le traitement interceptif : consiste au recentrage des milieuxparextraction de la canine temporaire symtrique.
Si lon intervient trs tt, on peut viter dappareiller ; il ya correction spontane.
Si le patient est vu plus tard, une plaque amovible (avec ressort contilever) peut tre utilise.
Cette dviation peut tre due :
A/- la persistance tardive dune dent temporaire sur larcade en labsence de toute cause pathologique (agnsie, germe ectopique) entrane une perte de place sur larcade.
Aprs contrle radiographique de lexistence du germe :
v Le traitement interceptif :
Consiste : - extraire la dent temporaire.
- maintenir lespace.
- raliser ventuellement le dgagement chirurgical de la couronne de la dent permanente qui provoquera dans les cas favorable une volution normalise et spontane du germe.
B/- une dent sur numraire ou un odontome : leur prsence provoque des malpositions ou des volutions retards des dents adjacentes.
:
    
    http://metlili.mam9.com
 
Le traitement interceptif
          
1 1
 
-
»  Le traitement interceptif

:
 ::  -